7 étapes Pour Se Sentir Bien Dans Sa Peau

Être bien avec soi-même est le pilier de l’équilibre psychologique et le moteur qui enflamme la capacité à réussir, la motivation et la capacité à construire des relations heureuses. Nous analysons les clés pour y parvenir.
7 étapes pour se sentir bien dans sa peau

Se sentir bien dans sa peau est le plus beau cadeau que l’on puisse s’offrir. Ce n’est pas facile. Cet artisanat psychologique nécessite de l’attention et de la pratique. L’être humain peut être son pire ennemi, se montrant particulièrement cruel lorsque par système il fait passer le bien-être des autres avant le sien. Laisser ce qui se passe à l’intérieur en arrière-plan et ne pas s’occuper de notre jardin mental finit par faire des ravages.

Il y a des moments meilleurs que d’autres. Il est impossible d’être à 100% tous les jours et en toutes circonstances ; après tout, nous ne sommes pas des robots, nous sommes faits de peau, d’os, de neurones et de nombreuses insécurités. Ainsi, le bien-être personnel n’est pas une courbe à pente constante. Cependant, au-delà de ces fluctuations psychiques, il est nécessaire d’éveiller les forces intérieures.

Des dimensions telles que l’estime de soi, la maîtrise de soi ou une régulation émotionnelle correcte sont des nutriments qui nous permettent d’optimiser cette harmonie interne. Et soyons clairs… Rien n’est aussi cathartique, sain et motivant que de ressentir l’harmonie et le bien-être avec ce que l’on est et ce que l’on ressent. Nous l’analysons.

Femme regardant la réflexion dans le miroir

Stratégies pour se sentir bien dans sa peau

Se sentir bien dans sa peau n’est pas une capacité qui sort de l’usine. Parfois, il est même difficile de la mettre en pratique car notre environnement familial n’a pas favorisé cette compétence. Car être bien avec son être intègre bon nombre de processus qui doivent être mis en pratique dès l’enfance, guidés par l’affection de nos parents.

Ceux qui grandissent sans se sentir validés et aimés auront de sérieuses difficultés à s’aimer. Cependant, comme l’a souligné le neurologue, psychiatre et père de la résilience Boris Cyrulnik, nous sommes finalement obligés de métamorphoser la douleur d’hier pour nous reconstruire de manière plus complète, plus forte et plus brillante. Cela passe nécessairement en apprenant à se sentir bien dans sa peau.

1. Acceptez-vous en tant que personne (mais travaillez sur ce qui doit être amélioré)

L’acceptation de ce que nous sommes et comment nous sommes médiatise la qualité de vie et intègre un autre aspect que nous ne pouvons pas perdre de vue. En s’acceptant en tant que personne on prend aussi conscience de nos limites, de nos limites et de nos points faibles, ceux sur lesquels nous devons travailler.

Maintenant, accepter ne signifie pas renoncer à ces aspects que nous n’aimons pas chez nous et qui limitent notre bien-être. Si nous nous acceptons tels que nous sommes, nous assumons également la responsabilité des domaines que nous devons changer pour être notre meilleure version. Cela nous oblige, par exemple, à améliorer notre confiance en nous, nos compétences sociales, notre estime de soi, etc.

2. Avoir la maîtrise de soi pour être plus heureux

La maîtrise de soi pour maîtriser les émotions, orienter les comportements vers des objectifs, réduire l’impulsivité et avoir une plus grande conscience de soi… C’est un autre pilier essentiel sur lequel on peut travailler.

Des études, comme celles menées à l’Université d’Utrecht, nous rappellent que les personnes ayant une plus grande maîtrise de soi affichent une meilleure satisfaction personnelle et vitale.

3. Prendre soin de soi en priorité

Pour se sentir bien dans sa peau, il faut se donner ce dont on a besoin. Prendre soin de soi, ce n’est pas s’offrir un bain relaxant, un bon repas ou un après-midi de repos. Est bien plus. Prendre soin de soi demande une certaine dose de courage car parfois il faut faire de grands changements.

Si nous voulons être bien avec nous-mêmes, nous devrons peut-être mettre de côté certaines pratiques, certains scénarios et même certaines personnes. Se donner ce dont nous avons besoin, c’est se rappeler que nous méritons d’être bien, de nous traiter avec compassion et de prendre des décisions qui nous profitent car, après tout, nous sommes notre priorité.

3. Surmonter les peurs

Le bonheur, c’est vivre sans peur, aplanir les insécurités et éviter la zone de confort pour découvrir ce que la vie peut nous apporter d’autre. Il faut oser affronter ses peurs pour se sentir libre et épanoui.

4. Cultivez la confiance en vous

La confiance en soi est la capacité de se sentir valide et capable de réaliser ce que l’on s’est fixé. C’est avoir confiance en ses propres ressources, sachant que si nous avons déjà réalisé certaines choses dans le passé, nous pouvons en réaliser bien d’autres.

5. Soyez notre meilleur allié

Pour vous sentir bien dans votre peau, vous devez apprendre à être votre meilleur allié, pas un ennemi. Cela nécessite un travail quotidien sur l’amour de soi, le respect de soi et l’autocompassion. Ainsi, des travaux de recherche, comme ceux menés à l’Université d’Alexandrie, nous rappellent quelque chose d’important.

Le bien-être psychologique dépend d’une dimension qui forme l’épine dorsale de chaque domaine de qui nous sommes : l’estime de soi. C’est quelque chose de plus que “s’aimer”, c’est, par exemple, utiliser un dialogue intérieur sain, arrêter de se juger, ne pas être obsédé par l’acceptation de tous ceux qui nous entourent, etc.

6. Être bien avec soi, c’est nourrir l’illusion quotidienne

Faire une bonne gestion des objectifs à court et à long terme contribue au bien-être personnel. C’est nourrir l’espoir pour pouvoir nous motiver, donner de l’énergie à notre quotidien et des encouragements pour l’avenir qui reste à venir. Ces objectifs doivent être constitués de dimensions qui nous plaisent et qui correspondent à qui nous sommes et à ce qui nous définit.

Femme souriante heureuse de se sentir bien avec soi

7. Prendre soin de ce que l’on veut, savoir dire non à ce qui ne nous convient pas

Il y a une dernière dimension à laquelle nous devons être attentifs, voire priorisés. Pour se sentir bien dans sa peau, il convient d’apprendre à dire non à ce qui ne nous convient pas ou nous enlève notre paix, tout en prenant soin de ce que nous aimons. Ces dimensions sont des actes de sagesse et de bien-être psychologique que nous gagnons en promouvant, avec responsabilité, avec engagement.

Pour conclure, dans ce voyage de prendre soin de soi, nous ne pouvons à aucun moment nous laisser de côté. Nous sommes notre priorité, nous sommes notre meilleur allié dans les bons et les mauvais moments. Servons-nous comme nous le méritons et avons besoin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *